6 conseils pour comparer une assurance auto 6 conseils pour comparer une assurance auto
On vous donne toutes les astuces pour bien comparer les contrats d'assurances auto. Les points auxquels il faut impérativement faire attention pour être certain... 6 conseils pour comparer une assurance auto

Il y a un certains nombres de compagnies d’assurances en Belgique avec parfois plusieurs types de contrats par compagnie. Cela signifie que lorsque l’on cherche à comparer les différentes offres d’assurances auto, il est difficile pour une personne non avertie de s’y retrouver dans ces différents contrats d’assurances auto.
Nous vous aidons en présentant dans cet article quelques conseils afin de comparer au mieux les offres pour l’assurance de votre voiture.

Identifier les garanties dont vous avez besoin

En premier lieu, il est indispensable de réfléchir aux garanties que vous souhaitez souscrire et comprendre ce que celles-ci comprennent exactement.
Il y a trois grandes garanties bien que certains assureurs essaient maintenant de faire des propositions complémentaire avec des formules « plus ».

L’assurance de responsabilité civile auto :

Il s’agit de l’assurance obligatoire à souscrire lorsque vous souhaitez immatriculer un véhicule. Il est obligatoire d’avoir un contrat d’assurance de responsabilité en vigueur lorsque vous circulez sur la voie publique. Vous n’avez donc pas le choix de la souscrire, c’est le minimum obligatoire.
Comme son  nom l’indique, cette assurance vise à couvrir votre responsabilité civile. Ainsi, si vous avez un sinistre dans lequel votre responsabilité est engagée, la compagnie prendra en charge l’indemnisation des dégâts et dommages divers subis par les tiers.

La mini-omnium

Il s’agit d’une formule intéressante qui vous couvre pour des événements relativement fréquents sans que vous devez néanmoins payer une prime beaucoup plus importante pour une formule « omnium » que nous décrirons au point suivant.
La garantie mini-omnium vous couvre contre les événements suivants :

  • le vol
  • le bris de vitre
  • l’incendie
  • les forces de la nature (grêlons, tempête, …)
  • heurt avec un animal

Par contre la mini-omnium ne vous couvre pas pour les dégâts à votre véhicule lorsque vous êtes responsable dans le cadre de l’accident qui a causé ces dégâts tout comme les faits de vandalisme ne sont pas couverts par cette garantie.

Cette garantie est un bon compromis pour les véhicule d’occasion de 3 ans et plus par exemple.
En effet pour les véhicules plus récents, il sera souvent préféré d’opter pour une garantie full omnium surtout si il y a un financement important en cours pour le véhicule.

La full omnium

On utilise le terme « full » pour indiquer en fait qu’il s’agit de l’assurance la plus complète qui vous donne accès à toutes les garanties.
Dans ce cas, en plus des garanties reprises sous le point de la mini-omnium, vous aurez aussi une indemnisation de la compagnies dans les cas suivants :

  • Accident seul en cause.
  • Faits de vandalisme.
  • Accident en tort.

Pour ces raisons, on conseille souvent aux propriétaires de voitures neuves d’opter pour une garantie full omnium étant donné que leur véhicule vaut encore une somme d’argent très importante. De plus, en présente d’un crédit pour la voiture, il est fortement conseillé de souscrire à une assurance omnium. En effet, imaginez que votre voiture a à peine 5 mois et que lors d’une journée d’hiver vous sortiez de la route à cause de verglas. Sans assurance omnium, vous devriez prendre en charge tous les frais. De plus, si, suite à cet accident, votre voiture était déclarée « sinistre total », vous devriez continuer à payer un crédit alors que vous ne possédez plus la voiture.

Choisir le partenaire dont vous avez besoin

En Belgique, il est possible de souscrire à une assurance auto via différents canaux comme le courtier, la banque, les agents et enfin les assureurs directs.
Ces modes de distribution ont des avantages et des inconvénients. Si vous êtes à la recherche d’une assistance ou d’un conseil personnalisé vous devriez vous tourner vers le courtier ou l’agent d’assurance. Si par contre vous souhaitez absolument vous entretenir avec une personne indépendante pour vous conseiller au mieux, il ne reste plus que le courtier.

Le courtier

  • Il est indépendant des compagnies d’assurances et peut vous proposer les produits de différentes compagnies.
  • Il peut vous accompagner pour tous vos contrats d’assurances.
  • C’est le circuit de distribution historique.

L’agent d’assurances

  • Rôle similaire à celui du courtier mais ne propose qu’une seule compagnie et n’est donc pas indépendant.

L’assureur direct

  • Si le facteur prix est le critère absolu, vous pourriez parfois trouver l’assurance la moins chère chez un assureur direct.
  • Vous n’avez pas de contact personnalisé et avez souvent à faire à des call-center en cas de problème.

C’est donc clairement en fonction de vos besoins et de votre personnalité que le choix d’un type de canal de distribution doit se faire.

L’assurance la moins chère ne l’est pas toujours

On a tendance à toujours chercher l’assurance auto la moins chère que ce soit pour la responsabilité civile ou même pour l’assurance omnium.
Si vous étiez certain de ne jamais avoir de sinistre, il serait en effet pertinent de chercher à payer le moins possible pour l’assurance obligatoire de RC auto. Malheureusement on ne peut pas garantir l’absence de sinistre même si l’on est un conducteur très prudent.

Dès lors, il faut aussi se poser les questions suivantes :

  • En cas de sinistre, vais-je disposer d’un véhicule de remplacement et dans quelles conditions (accidents en droit uniquement ?).
  • Le dépannage est il compris ou vais-je devoir le payer ?
  • Sur quelle base est calculées la valeur de ma voiture pour être indemnisé en cas de perte totale ?
  • Comment fonctionne les augmentations de primes en cas d’accidents en tort ?
  • Qu’en est-il de la franchise pour mon assurance omnium ? Comment est-elle calculée ?

Ces questions sont essentielles pour comparer des pommes avec des pommes.
Ainsi l’assurance que vous pensiez être la moins chère sera peut-être sur le long terme bien plus coûteuse en cas d’accident.

Opter pour un conseil indépendant

Il est en effet conseillé de se tourner vers des conseillers indépendants que ce soit des courtiers ou des personnes dans votre cercle d’amis qui peuvent vous faire part de leur expérience avec les assureurs.
En optant pour un conseiller indépendant de type courtier, il pourra vous faire part de son expérience en cas de sinistre avec tel ou tel assureur. Au final, il faut retenir qu’une compagnie d’assurance et un contrat d’assurance se juge surtout en cas de sinistre pas quand vous payez la prime la moins chère sans jamais le solliciter.

Utiliser les comparateurs en ligne

Bien entendu, nous recommandons vivement d’utiliser des sites de comparaison d’assurance auto en ligne comme GuideAssur.
Attention, il faut néanmoins être prudent et s’assurer que vous êtes bien sur un site indépendant de toute compagnie. En effet, de plus en plus de compagnies tiennent des sites webs pour venter leurs produits. Aussi quelques sites de comparaison mettent en avant principalement les produits sur lesquels ils ont la plus grosse rémunération en revenus publicitaires.

guideassur

Pas encore de commentaires

Soyez le premier à commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *