Comment est calculé le prix d’une assurance hospitalisation ? Comment est calculé le prix d’une assurance hospitalisation ?
Nous expliquons dans cet article comment sont fixés les primes d'assurances hospitalisations par les mutuelles et les assureurs privés. Nous donnons également quelques astuces... Comment est calculé le prix d’une assurance hospitalisation ?

Les primes des assurances hospitalisations sont toujours calculées au moment de la souscription du contrat. Le prix sera basé sur votre âge, votre état de santé ainsi que les garanties que vous souhaitez souscrire.
Nous verrons également qu’il est possible de diminuer la prime de plusieurs manières et que la prime peut évoluer de différentes manières en fonction des options.

Facteurs qui déterminent la prime

Nous allons aborder sous ces lignes les différents éléments qui affectent le montant de la prime d’assurance.

Votre âge à la souscription.

C’est en effet un élément déterminant lors de la souscription de votre contrat. Plus vous êtes jeune au moment de la conclusion du contrat et plus le montant de la prime sera faible.

Deux types de tarification et de primes existent :

  • La prime qui reste constante. C’est le principe généralement appliqué par les assureurs privés. Cela permet de fixer la prime en début du contrat et de ne plus subir d’augmentation par la suite si ce n’est les indexations ou les augmentations imposées par la banque nationale belge. Cela signifie que l’on fixe votre tarif en fonction de votre âge une fois pour toute à la conclusion du contrat.
  • La prime qui évolue dans le temps. Cette méthodologie est appliquée par les mutuelles, on appelle cela les primes de risque. Cela signifie que la prime de l’assuré évolue à chaque fois qu’il atteint une nouvelle tranche d’âge. Cela signifie que pour les mutuelles, la prime subit l’indexation comme pour les assureurs privés mais subit aussi des hausses de tarif liées à l’âge de l’assuré. C’est une différence notable à prendre en compte pour le coût total de votre assurance sur une durée de plusieurs dizaines d’années.

Les options choisies.

Il est fréquent que les contrats d’assurances hospitalisation prévoient la possibilité de souscrire à des garanties complémentaires comme par exemple :

  • Le doublement de la période des frais ambulatoires pris en charge.
  • Option pour couvrir les hôpitaux les plus chers de Belgique.

Bien entendu, le choix de ces options n’est pas sans impact sur le montant total que vous devrez payer.

Votre état de santé au moment de la souscription.

Les assureurs privés vous demandent de compléter un questionnaire médical lors de la souscription d’un contrat. Ce questionnaire leur permet de se faire une idée de votre état de santé. Sur cette base, les assureurs privés peuvent vous demander une surprime afin d’accepter certains risques.

Astuces pour faire baisser la prime

Il y a quelques possibilités pour faire baisser le montant de votre prime sans perdre en qualité de garanties :

  • Augmenter le montant de la franchise appliquées en cas d’hospitalisation.
  • Opter pour un paiement annuel ou par domiciliation. Dans ce cas certains assureurs accordent une réduction.
  • Opter pour les réductions des formules « famille ». Certains contrats proposent une réduction de quelques pour cents si vous assurez toute votre famille dans le même contrat.

Le tarif ne fait pas tout

Nous souhaitions terminer cet article en vous rappelant une nouvelle fois que le tarif que vous payez pour votre assurance hospitalisation ne fait pas tout. Il faut comparer le prix mais aussi les garanties et exclusions qui sont prévues dans le contrat. En matière d’assurance, le prix n’est qu’un des éléments à prendre en compte.

 

guideassur

Pas encore de commentaires

Soyez le premier à commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *