Hausse des primes d’assurance hospitalisation Hausse des primes d’assurance hospitalisation
Les primes d'assurances hospitalisation ont un mécanisme d'indexation qui leur est propre. En effet, il y a eu la création d'un indice lié aux... Hausse des primes d’assurance hospitalisation

Vous avez certainement déjà lu dans des articles de presse que les assureurs qui proposent des assurances hospitalisation ont tendance à augmenter de manière considérable les primes d’années en années. Comment est-ce possible qu’une prime d’assurance puisse augmenter parfois beaucoup plus vite que l’inflation traditionnelle appliquée à d’autres types d’assurances ? Nous faisons le point sur les mécanismes à la base des hausses tarifaires dans cet article.

L’assurance hospitalisation a un calcul spécifique pour la gestion des augmentations de tarif.

Dans le passé les assureurs avaient parfois augmenté de manière très sensible les primes. Parfois certains assurés avaient vu une augmentation jusqu’à trois fois la prime de base. Bien entendu, cela a fait l’objet de l’intérêt des associations de consommateurs mais aussi du législateur.

Comment sommes-nous arrivés à de telles hausses ?

Bien entendu, dans un premier temps les primes augmentent en rapport avec le coût de la vie. C’est ce que l’on appelle l’inflation. En Belgique, les salaires augmentent aussi en fonction de cette inflation pour essayer de la compenser (ce n’est pas toujours le cas). Les prix augmentent de manière générale et cela ne fait pas exception pour tout ce qui concerne les soins de santé et le matériel médical.
Cette inflation liées aux soins de santé est une matière qui est gérée par l’INAMI (Institut National d’Assurance Maladie Invalidité).

Ensuite, un index médical a été créé pour servir de base au calcul de l’indexation de coûts liés aux soins de santé. Cet index permet une augmentation plus linéaire des primes. L’indice des prix liés à la consommation ne prend pas en compte les frais médicaux. Dès lors, cet indice médical devait être créé pour mieux prendre en compte les coûts liés à ce secteur.

Il y a une autre raison fondamentale à cette hausse des primes des assurances santé en général. En effet, dans le cadre de la gestion budgétaire de l’état, il est malheureusement fréquent de devoir chercher à faire des économies. Le secteur des soins de santé représente un impact budgétaire important. Dès lors, il est souvent la cible des réformes budgétaires. Ainsi, il est assez logique que si l’assurance légale baisse son intervention pour certains éléments, cela doit être compensé pour les assureurs. On arrive donc à une situation où l’assureur privé prend le relais pour les manquements de l’état et le fait naturellement payé à ses assurés.

Enfin, un dernier élément de poids dans l’augmentation des primes d’assurance hospitalisation c’est évidemment le vieillissement de la population. La population belge vieillit de plus en plus d’années en années. En effet, il y a une forme de « papy boom » qui s’accentuera encore dans les prochaines années.
Il est évident qu’une personne âgée est plus susceptible d’être hospitalisée à un moment. Les assureurs doivent donc prévoir ce vieillissement en effectuant des réserves financières déjà aujourd’hui. Ces réserves existent déjà mais la question qui inquiète beaucoup de monde est de savoir si ces réserves seront suffisantes pour le futur.
Il est à parier que plus on avancera, plus l’on se rendra compte qu’elles sont insuffisantes. Dès lors, les primes augmenteront encore un peu plus le temps passant.

guideassur

Pas encore de commentaires

Soyez le premier à commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *