Quand pouvons-nous changer ou résilier son assurance auto ? Quand pouvons-nous changer ou résilier son assurance auto ?
Vous avez envie de changer d'assurance auto mais vous ne savez pas comment vous y prendre ni les délais qui sont à respecter ?... Quand pouvons-nous changer ou résilier son assurance auto ?

Vous trouvez que votre assureur actuel ne représente plus le meilleur rapport qualité/prix mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour résilier ou simplement changer de compagnie pour votre assurance auto.

Nous faisons le point ci-dessous sur ce que prévoit la loi sur les assurances terrestres concernant la résiliation des assurances auto.

Résiliation à la date d’anniversaire du contrat

Il s’agir certainement de la forme de résiliation le plus courante. Elle n’est possible que pour autant que vous observiez un préavis de 3 mois avant la date d’anniversaire.
Si vous respectez bien ce préavis, l’assureur n’a d’autres choix que d’acter votre résiliation sans conditions complémentaires. Il s’agit donc d’être attentif à ce délai.

Après la survenance d’un sinistre         

La loi prévoit cette possibilité pour les personnes qui sont mécontentes du règlement de leur sinistre ou par l’absence de règlement.
Vous aurez alors au maximum un mois à dater du paiement (ou de l’absence de paiement) pour faire part de votre résiliation à l’assureur.
Comme c’est souvent suite à un sinistre que l’on juge du niveau de son assureur, le législateur a prévu cette option de résiliation qui nous semble de bon sens.

Suite à la modification du risque

Si en cours de contrat vous changez de véhicule et que cela engendre une modification de risque importante, vous avez également droit à résilier votre contrat.
Prenons l’exemple d’un commercial qui roule 50.000km par an et qui suite à un changement de poste ne roulera plus que 10.000km par an. Cela représente un changement tel de risque que la compagnie va revoir sa tarification. C’est à ce moment que l’assuré peut indiquer à sa compagnie que le tarif pour ce nouveau risque ne lui convient pas et qu’il souhaite résilier.
Ici aussi, vous aurez un mois à partir de la notification de la nouvelle prime par l’assureur pour faire part de votre volonté de résilier votre contrat à la compagnie.

En cas de hausse du prix

Il est assez fréquent qu’un assureur procède à une adaptation de la hauteur de ses primes. Dans ce cas, la compagnie d’assurances doit signaler à son assuré qu’il a le droit de résilier son contrat dans un délai d’un mois. Souvent, cette notification se fait sur la quittance de paiement qui mentionne cette hausse de prime.

Juste après la signature du contrat

La dernière possibilité est l’opportunité que la loi vous laisse de changer d’avis juste après la souscription du contrat. Vous disposez d’un délai de 14 jours pour le faire.
Attention, cette possibilité n’est valable que pour les contrats pré signés ou alors les demandes d’assurance. Le cas des propositions d’assurance fréquemment utilisée ne sont pas repris.

guideassur

Pas encore de commentaires

Soyez le premier à commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *