Quelle assurance pour son kot étudiant Quelle assurance pour son kot étudiant
Le début des études supérieures sont synonymes de prise d’indépendance pour de nombreux étudiants. En effet, ils optent souvent pour la location d’un kot... Quelle assurance pour son kot étudiant

Le début des études supérieures sont synonymes de prise d’indépendance pour de nombreux étudiants. En effet, ils optent souvent pour la location d’un kot afin d’être au plus près de leur lieu d’étude ainsi que des festivités locales.

Une question importante se pose dans ce contexte : est-il nécessaire de souscrire une assurance habitation spécifique pour ce logement ou y ‘a t’il une autre solution disponible en Belgique ?
Nous allons détailler les solutions à envisager en fonction du contexte ci-dessous.

L’assurance incendie des parents

Si le jeune adulte loue un kot en Belgique ou à l’étranger, il faudra toujours souscrire une assurance habitation. Ce contrat couvrira les dégâts qu’il occasionnerait au kot qu’il occupe comme locataire avec des dégâts liés à un dégâts des eaux, un bris de vitre ou encore un incendie.
En principe, dans la plupart des contrats belges, le contrat incendie des permets couvre le kot des enfants.

Notons que si les parents sont propriétaires de leur logement, il faudra dans ce cas le couvrir dans un contrat distinct pour le bâtiment. De plus, si le contenu (meubles, matériel informatique, …) a une valeur importante, il serait bon d’envisager de couvrir également le contenu dans  ce contrat habitation.

Quelques éléments intéressants :

  • Les contrats incendie des parents peuvent couvrir plusieurs kots en location.
  • Pour que l’étudiant puisse bénéficier de l’extension de garantie du contrat des parents, il faut impérativement que l’étudiant reste domicilié chez ses parents.
  • Si le contrat des parents couvre le mobilier (tablettes, ordinateurs, vêtements, …) alors l’extension est fréquemment valable pour le kot en location également.
  • Enfin, si le contrat des parents prévoit une garantie pour les vols ou les tentatives de vols, l’extension sera probablement valable aussi pour les kots.
  • Selon votre contrat, il est également possible que l’extension de garantie soit valable partout en Europe voir même partout dans le monde.

Incendie, bris de vitre ou encore dégâts des eaux, qui devra payer ?

Le principe est relativement simple. En cas de sinistre dans le logement loué, l’assureur du propriétaire se retournera contre la personne responsable afin d’obtenir un dédommagement. Dans plusieurs cas d’espèces, l’étudiant pourrait être tenu pour responsable.

Voici quelques exemples :

  • Le jeune homme loue un kot à Bruxelles. Lors d’une soirée d’hiver, il se prépare un grosse casserole de pâtes mais oublie celle-ci sur la taque de cuisson au gaz. Suite à cela, la petite cuisine prend feu et l’étudiant à le bon réflexe d’appeler les pompiers. Sa responsabilité sera engagée.
  • Un jeune étudiant fait l’acquisition d’une machine à laver et l’installe lui même dans son kot. Il lance une première machine avec ses vêtements de sport et part se balader en ville. A son retour, il constate que de l’eau ruisselle dans le couloir en provenance de son lot. Le raccordement qu’il avait fait n’était pas parfaitement étanche. Tous les parquets est gorgé d’eau. Ici aussi, l’assurance du propriétaire se retournera contre ce jeune étudiant afin de procéder à un recours.

Relation avec le propriétaire du kot

Lors de la signature du bail, il est important de réaliser un état des lieux contradictoire. Cela signifie que toutes les parties doivent être présente ou doivent se faire représenter.
Le procès verbal de cet état des lieux reprendra tout ce qui est déjà cassé ou endommagé lors de l’entrée dans le lieux.
A la fin de la location, vous procéderez au même exercice en faisant ce que l’on appelle un état des lieux de sortie. Cela permettra d’identifier si de nouveaux éléments sont détériorés ou pas. Attention qu’une usure normale peut également se présenter.

Ce type d’états des lieux prend du temps mais permet de se ménager de litiges ultérieurs et de longues discussions avec le propriétaire.

guideassur

Pas encore de commentaires

Soyez le premier à commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *