Quelle assurance pour une colocation ? Quelle assurance pour une colocation ?
Vous optez pour la colocation mais vous vous demandez comment choisir le bon contrat d'assurance habitation qui répond parfaitement à ce contexte ? Il... Quelle assurance pour une colocation ?

Il y a de plus en plus de monde qui opte pour la collocation. Ce choix était souvent réalisé par les étudiants mais cela devient maintenant un choix réalisé par des personnes de toutes les tranches d’âge. Cela est évidemment dû à l’augmentation constante des loyers mais aussi à la volonté de disposer de plus d’espace pour un coût partagé. Certains optent pour ce mode de vie pour éviter de vivre seul. Il s’agit donc souvent d’un choix personnel mais qui nécessite de souscrire une assurance qui doit être adaptée à la colocation.
Nous verrons dans cet article comment vous devez assurer un bien que vous prenez en colocation.

Quelles options pour assurer un bien en colocation ?

Il y a en réalité deux options qui diffèrent en fonction du bail qui a été souscrit :

  • Un bail unique a été signé. Alors, les colocataires peuvent souscrire à un contrat d’assurance habitation qui sera commun ou décider de s’assurer chacun de son côté. Cette dernère option risque au total d’être beaucoup plus coûteuse.
  • Un bail signé par chaque locataire nominativement. Dans ce cas alors, il faudra prévoir de souscrire une assurance chacun de son côté.

Comme énoncé précédemment, l’assurance prise en commun sera certainement beaucoup plus avantageuse financièrement. Néanmoins, il faudra impérativement s’assurer que chaque colocataire est bien repris dans le contrat d’assurance (il doit être nommé noir sur blanc). C’est surtout important dans le cadre de la responsabilité locative.
Notons que le preneur du contrat peut-être l’un des colocataires, nul besoin que chaque locataire soit repris comme preneur, ils doivent être désignés comme assurés principalement.

Quelle assurance habitation choisir pour être bien assuré en colocation ?

Reprenons les deux types de baux évoqués plus haut, à savoir :

  1. Une colocation avec un bail unique

Vous devrez absolument figurer sur le bail pour pouvoir démontrer votre intérêt d’assurance et pouvoir souscrire à une assurance habitation. Ce sera la condition à remplir pour être reconnue comme colocataire et assuré dans votre contrat d’assurance.

Il est conseillé que chaque colocataire soit assuré au minimum pour la responsabilité civile de locataire afin d’être assuré contre les différents locatifs et les dommages que vous causeriez également à des tiers comme par exemple les voisins. En détail, la garantie de responsabilité civile locative couvre :

  • Les dommages qui résultent d’un incendie, des dégâts des eaux ou même d’une explosion.
  • Les dégâts causés par l’habitation en elle-même. On prend souvent l’exemple d’une tuile qui tombe sur une voiture.

Néanmoins, pour être parfaitement couvert, il est conseillé d’opter pour des garanties qui sont parfois optionnelles même si c’est de moins en moins le cas en Belgique comme :

  • Le bris de vitre
  • Le vol
  • Les dommages liés aux infractions en cas de vol
  • Le vandalisme
  • Les risques électriques comme la surtension.

Enfin les garanties complémentaires comme l’assistance habitation vous permet d’avoir de l’aide en cas de sinistre important. Aussi, il doit être envisagé de souscrire la garantie protection juridique habitation qui vous sera utile en cas de litige suite à un sinistre avec votre voisin ou encore un litige avec votre propriétaire.

2. Un contrat d’assurance commun pour les colocataires

Dans ce cas, il est important de bien vérifier tous les biens que possèdent tous les colocataires. Certains contrats prévoient des plafonds aux objets assurés, il faut donc vérifier que l’un des colocataires ne dépasse le plafond pour l’un de ces objets. Si c’est le cas, il est préférable d’envisager la souscription d’un contrat séparé pour le colocataire concerné. Il pourra ainsi souscrire un contrat avec des plafonds et garanties plus adaptés à sa situation personnelle.

guideassur

Pas encore de commentaires

Soyez le premier à commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *