Qui doit souscrire une assurance hospitalisation Qui doit souscrire une assurance hospitalisation
Nous aborderons le thème relatif aux personnes qui devraient souscrire à une assurance hospitalisation. Est-ce que les jeunes sont concernés ou est-ce juste à... Qui doit souscrire une assurance hospitalisation

Abordons quelques questions souvent évoquées lorsque l’on s’intéresse à une assurance hospitalisation : Qui a intérêt à souscrire, y a-t-il un âge idéal, certaines personnes sont-elles interdites de souscription ? Est-ce intéressant si j’ai déjà une mutuelle complète ?
Ces questions sont légitimes et nous allons tenter d’y répondre dans cet article afin de vous aider à prendre votre décision.

On peut souscrire à tout moment

En effet, une assurance hospitalisation peut être souscrire à tout moment par une personne physique. Bien entendu, pour les personnes de moins de 18 ans, ce seront les parents qui les prendront en charge dans leur contrat mais dès dix-huit ans, vous pouvez souscrire à une assurance à votre nom si vous le souhaitez.

Les personnes plus âgées peuvent également souscrire mais il est à noter que la prime sera évidemment plus élevée puisque l’un des critères importants pris en compte pour la tarification d’une assurance hospi c’est bien évidemment l’âge.
Il est communément admis qu’une personne âgée à plus de risque d’avoir un problème de santé qu’une personne plus jeune. Dès lors, il est logique que la prime payée prenne en considération ce risque.

Quand on est jeune, on a tendance à penser que l’on va payer longtemps une assurance que dans les faits nous n’utiliserons pas beaucoup voir pas du tout. Ce n’est malheureusement pas vrai pour tout le monde et certaines personnes jeunes en ont besoin suite à une maladie grave ou un accident.
De plus, souscrire jeune à une assurance santé permet de de bénéficier d’une prime moins élevée que l’on gardera pour toute la durée de son contrat (sauf indexation).

Le jeune n’a pas vraiment besoin d’assurance

Comme évoqué précédemment, certaines personnes ont tendance à penser que les jeunes adultes n’ont pas réellement besoin d’une assurance hospitalisation puisque le risque est plus limité.
En réalité une assurance hospitalisation n’est pas vraiment souscrite dans le même but par les jeunes et les moins jeunes.

Pour les jeunes, l’assurance hospi vise surtout à faire face à un accident et aux soins qui en découlent. Prenons comme exemple les accidents de la route ou ceux liés au sport.

Pour le seniors, il souhaite disposer d’une assurance pour atténuer les conséquences financières d’une hospitalisation liés aux problèmes de santés en lien directement avec le vieillissement.

Dès lors, pour tout incident de la vie comme les accidents de la route, les accidents de travail ou une maladie grave, il est plus que vivement conseillé de chercher à transférer le risque financier auprès d’un assureur.

La mutuelle est tout à fait suffisante

Il y a encore des gens en Belgique qui se contentent de leur simple mutuelle pour faire face à leurs dépenses de soins de santé.
Si certain y sont contraints pour des raisons économiques d’autres le font par une méconnaissance de la prise en charge des frais par la mutuelle.

Prenons l’exemple d’une hospitalisation traditionnelle avec l’intervention d’un chirurgien, dispense d’un traitement médicamenteux, les frais peuvent être jusqu’à trois fois (cinq fois dans les hôpitaux les plus chers) plus élevés que ce qui est pris en charge par l’assurance maladie (mutuelle). Vous constatez que dans ce cas, bien que courant, l’impact financier peut être très important.

De plus, certains éléments ne sont pas pris en charge par les mutuelles comme les soins dentaires, les prothèses, certains traitements, un certain type de matériel médical, …

Les gens qui ne disposent pas d’une assurance hospitalisation comprennent que c’est une grave erreur lorsqu’ils ont dû subir une hospitalisation on prévue et qu’ils ont découverts la note quelques semaines plus tard.

Ne tardez donc pas à envisager la souscription d’une telle assurance.

guideassur

Pas encore de commentaires

Soyez le premier à commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *